Les super galocheries

« Tout un sapin... de Noël! »

« Catastrophe! »

Plus une seule goutte d’eau dans mon bol : avec tout ce remue-ménage de Noël, Émilie a oublié.

Je suis donc là, la langue pendue et haletante, sous un climat quasi-désertique, quand, supercaboche que je suis, je pense :

« Le sapin! »

Je ne fais ni une ni deux et cours vite sous le majestueux arbre, m’abreuver à même son piédestal.

« Pouach!!! »

Mais je vis une horreur encore bien pire que cette eau visqueuse lorsque je me retire de dessous l'arbre: la plus grosse branche du bas, toute gluante de gomme à sapin, reste collée à ma fourrure. Un ange tombe du ciel! Celui juché tout en haut du sapin, qui tombe vers moi, l’air de dire : Bienvenue au Paradis!

« Sauve-qui-peut! »


page 2/3 Lire la suite...

 

   







   
Fonds d'écranCartes postalesLes MelocheRomans et BDCourrier de GalocheAjoute à tes favoris





Suivez-nous sur   Facebook   Twitter